Rarement l'expression de « natures mortes » aura connu des variations si riches. Par-delà la simple représentation de bouteilles et de fruits, la magie de la peinture de Susana réside dans l'évocation de personnages et de scènes de vie que l'on devine tout juste, entre des décors de théâtre tout prêts à accueillir ses comédiens. Les cinq sens sont mis en éveil par des objets chamboulés et surdimensionnés qui évoquent le boire et le manger. Les jeux de lumière, le mouvement et les formes sensuelles des instruments de musique participent à une recomposition du réel où le vrai sujet de la scène, caché, est pressenti.     

Vies d'objets

du21 au 29 septembre 2013

au Salon d'automne d'art contemporain

(Salle Olympe de Gouges)

15, rue Merlin

75011 Paris